Pour se constituer une épargne il existe plusieurs produits bancaires Élément indispensable et le plus opérant pour économiser de l’argent, le placement bancaire convient à tout le monde et à toutes les bourses. D’autre part, les épargnes sur livret offrent une pluralité d’avantages. Plus sécurisés, les livrets réglementés permettent en outre de disposer facilement et

26 décembre 2021

Pour se constituer une épargne il existe plusieurs produits bancaires

Élément indispensable et le plus opérant pour économiser de l’argent, le placement bancaire convient à tout le monde et à toutes les bourses. D’autre part, les épargnes sur livret offrent une pluralité d’avantages. Plus sécurisés, les livrets réglementés permettent en outre de disposer facilement et librement ses liquidités. Les placements bancaires sont nombreux, mais comment savoir lesquels est le plus profitables ?

Le Livret A

Parmi la longue liste se démarque l’incontournable livret A. Le livret A constitue un moyen propice pour réaliser une première cagnotte. Il s’agit d’un placement grand public s’adressant à tout âge, niveau de revenu salarial et de situation familiale. Ce type d’épargne facile d’accès de fonction, et souvent ouvrable dès un versement de 10 euros.À ses côtés, on recense le livret d’épargne populaire (LEP) ; le livret jeune ; le livret de développement durable (LDD, ex-Codevi) devenue solidaire (LDDS) en 2017, un dispositif ouvert uniquement aux contribuables.

Des placements bancaires très profitables

L’avantage commun de ces livrets d’épargne ? Une rémunération totale. En effet, l’épargne sur livret permet de procéder des transactions à toute heure, sans frais ni préavis ; très pratique en cas d’urgence. Cependant, les livrets ne peuvent pas être détectés et est démuni de relevé bancaire. En ce sens, ces placements sont idéals pour fructifier vos épargnes dans le but d’un financement d’un grand projet telles que l’acquisition d’un bien immobilier ou le règlement des fiscalités. Sachez néanmoins que toute transaction est enregistrée dans un registre ou le livret proprement dit. Cela vous permet de tenir compte de vos retraits et de réfléchir avant de dépenser vos fonds, tâchez donc de bien vous organiser.

Des spécificités pour chaque livret

Néanmoins, il convient que chaque type de livret possède ses spécificités. Prenons l’exemple du livret A que l’on peut attacher une carte de retrait pour plus de praticité. Pour information, la rémunération est révisée tous les 3 mois par le gouvernement. Actuellement, son taux de rémunération est de 0,75 % par an, sans fiscalité ni de prélèvements multiples. Quant au LEP, il rapporte une rémunération supérieure à celle du livret A, soit un taux de 1,25 %. Un placement bancaire sécurisé très favorable aux plus de 25 ans. Tandis que le taux de rémunération du livret jeune est libre de 1,5 % à 3 %. Comme son appellation indique, le livret jeune s’adresse aux personnes dont l’âge est compris entre 12 à 25 ans.

Le plafonnement, un inconvénient non négligeable

En dépit de leurs avantages, les livrets d’épargnes disposent toutefois de quelques inconvénients. À titre d’exemple, le retrait d’argent implique des procédures plus laborieuses, car pour ce faire, vous devez vous déplacer à la banque, remplir un formulaire et le remettre. Ici, le temps d’attente et le déplacement peuvent devenir très contraignants. Par ailleurs, en comparaison aux autres produits bancaires, les placements sont moins rémunérateurs étant donné leur taux d’intérêt inférieur. Pourtant, le principal défaut des livrets réglementés demeure leur plafond. Si le livret A est plafonné à 22 950 euros, le versement sur un LDDS ne peut excéder les 12 000 euros. Heureusement, le cumul des deux placements est autorisé et dans ce cas, soit la somme plafond de 34 950 euros au total.

Quelles sont les autres alternatives ?

En alternative aux livrets plafonnés, les banques suggèrent des placements non placés, mais en contrepartie, est soumis à des impositions sur leur revenu. Ces options confèrent comme unique avantage, la possibilité de placer une épargne considérable telle que le cas d’un héritage ou la revente d’un bien immobilier. Cependant, les taux de rémunérations de ces livrets bancaires non plafonnés demeurent peu profitables, voire moins attractifs. Sur le court terme, les livrets plafonnés sont peu fructueux par rapport au placement en livret A et ses confrères.

En 2min, faites votre simulation de rachat de crédit