Ce qui change au 1er septembre

Entre le tourbillon de la rentrée scolaire et la reprise du travail, le mois de septembre est une période charnière en matière de changements. Ma Mensualité fait le point sur les changements effectifs depuis le 1er septembre.

5 septembre 2019

Baisse des tarifs réglementés du gaz

D’après un communiqué de la Commission de régulation de l’énergie (CRE) du 22 août 2019, le prix du gaz devraient reculer en moyenne de 0,9%. Dans le détail, les baisses correspondent à :

  • 0,2 % pour la cuisson
  • 0,5 % pour la cuisson et l’eau chaude
  • 1 % pour le chauffage
  • 1,1 % pour la petite chaufferie

Cette baisse reste dans la continuité des précédentes que nous avons connu cet été. Une bonne nouvelle pour ce début d’année, mais qui devrait toutefois ralentir à l’approche de l’hiver et du retour des périodes de chauffage.

Actualisation des taux de prélèvement à la source 

Au printemps dernier, les contribuables Français ont été invités à remplir en ligne leur déclaration fiscale sur les revenus de 2018. Suite à cela, une mise à jour va être effectuée au mois de septembre pour corriger ce taux. 

La Direction générale des finances publiques (DGFiP) explique que l’actualisation vise à « tenir compte des changements éventuels » de votre « déclaration des revenus de 2018 ».

En effet, celui-ci va évoluer si la situation du contribuable a changé : naissance, séparation, changement de situation professionnelle etc.

Des véhicules diesels écartés du dispositif Prime à la conversion

La prime à la conversion connait également quelques changements en ce début de rentrée. Ce dispositif permettant de bénéficier d’une aide en échange de l’achat d’un véhicule plus respectueux de l’environnement, ne bénéficiera plus au véhicules diesel dont la date d’immatriculation est antérieure au 1er septembre 2019.

Publication obligatoire de l’index de l’égalité femmes-hommes dans certaines entreprises

Les entreprises employant entre 250 et 999 salariés ont pour obligation de publier leur index de l’égalité professionnelle au plus tard le 1er septembre.

Cette obligation s’applique notamment : 

  • depuis le 1er mars 2019 dans les entreprises d’au moins 1 000 salariés
  • à partir du 1er mars 2020 dans les entreprises d’au moins 50 salariés

Pour plus de renseignements, contactez nos équipes Ma Mensualité.