Achat immobilier : quelles dépenses à prévoir ?

Après des années passées en location, vous souhaitez franchir le cap et devenir propriétaire ? Félicitations ! L’achat d’un logement est une étape importante qui reste gravée à vie dans vos mémoires. Toutefois lors d’un achat, de nombreuses dépenses imprévues peuvent venir perturber le projet. Ainsi, pour éviter toutes déconvenues, il est important d’examiner tous les postes de dépenses auxquels vous pourriez être confronté ! Ma Mensualité fait le point sur ces dépenses.

16 juillet 2019

Achat immobilier : soyez attentif au prix d’achat du logement

Bien évidemment, l’achat du logement est la plus grosse des dépenses que vous serez amené à faire. Paiement comptant ou à crédit, en tant que futur propriétaire, vous êtes dans l’obligation de vous acquitter de la totalité de la somme auprès du vendeur du bien.

Les frais d’acquisition

Qu’il soit neuf ou ancien, l’achat d’un logement engendre des frais d’acquisition tels que les frais de notaire et les frais d’agence. En moyenne, les frais de notaire s’élèvent à 7% du prix du bien pour un logement ancien, contre 2 à 3% pour un logement neuf.
Les frais d’agence quant à eux, sont fixés librement par les agences immobilières. Il est donc important de se renseigner auprès de l’agence avant d’entamer toutes démarches.

Le coût de l’emprunt de votre achat immobilier

Vous avez besoin d’effectuer un emprunt pour financer votre nouveau logement ? Attention aux frais additionnels qui pourraient s’ajouter tels que les taux d’intérêt, l’assurance ou encore les frais de dossier.
Néanmoins, la concurrence étant rude, vous avez a possibilité de négocier ces taux d’intérêts ! Aussi, n’hésitez pas à comparer les organismes bancaires pour trouver le meilleur taux !

Les frais annexes

En tant que locataire, il y a des dépenses auxquelles vous ne pensiez pas, et pourtant elles sont loin d’être négligeables !

  • La taxe foncière : son montant varie selon la commune, la superficie du logement et les équipements. Elle s’élève en moyenne à 1100€ par an.
  • La taxe d’habitation : locataires et propriétaires doivent chaque année s’acquitter d’une taxe d’habitation. La somme dépend du type de logement, mais également de la situation géographique.
  • Les travaux d’entretien et mises aux normes sont une part de dépense importante. Des dépenses qui puiseront dans vos réserves annuelles de budget, qu’il faudra veiller à alimenter.

Vous souhaitez discuter de votre projet d’achat ou connaitre nos modalités de crédit ? Contactez-nous dès maintenant !